Si l’agriculture conventionnelle a déjà suscité des critiques dans le passé, elle est, depuis le milieu des années 2010, devenue l’objet d’un dénigrement important !

En 2017, au Salon International de l’Agriculture, on parle même d’« agri-bashing » pour définir le « dénigrement systématique et répété » dont fait preuve l’agriculture dans les médias et sur les réseaux sociaux. Par exemple, Vendredi 22 mars dernier sur France 2 durant l’émission « N’oubliez pas les paroles », Nagui a contribué à l’agri-bashing en affirmant notamment que « l’élevage de bétail, uniquement pour la viande rouge, pollue à lui seul, plus que tous les transports réunis ».

En effet, répandre des propos mensongers sur l’élevage bovin, dans un programme diffusé sur une chaîne du service public, à des heures de grande écoute (près de 3 millions de personnes ont suivi l’émission du 22 mars) : c’est de l’agri-bashing. D’ailleurs ces propos ont fait réagir de nombreux acteurs du milieu agricole : la FDSEA de Haute-Saône, sur sa page Facebook, a publiquement demandé des excuses à Nagui ; le message a été vu plus de 60 000 fois et la demande a ensuite été soutenue par Interbev qui écrit dans une lettre publique « nous attendons de votre part de rétablir la vérité par le biais d’excuses publiques dans votre émission ».

La dénonciation de l’agri-bashing a été l’un des principaux axes de la campagne de la FNSEA et des Jeunes agriculteurs pour l’élection des chambres d’agriculture, nous allons donc continuer à défendre la réputation de l’agriculture en communiquant positivement auprès du grand public.

64d05e85e1e9e69578dbb8fc89b5a604=============================