Le département de la Dordogne a été fortement impacté cet automne par la circulation du virus de la FCO. La manifestation la plus visible de cette situation est un taux de positivité chez les veaux laitiers proche de 50 % qui perturbe fortement les échanges commerciaux avec l’Espagne. En cheptel laitier, la vaccination volontaire du troupeau est la seule solution qui garantisse la capacité à exporter les jeunes veaux. Ces animaux, protégés par les anticorps de leurs mères pouvant être vendus sans réaliser d’analyse. Il est possible que ce passage de FCO provoque également des cas cliniques sur les vaches adultes. En cas de symptômes évocateurs, il est important de contacter un vétérinaire afin de réaliser les analyses nécessaires au diagnostic. Cette intervention sera prise en charge par l’Etat dans le cadre de surveillance de la maladie. La vaccination permet également de protéger votre troupeau. La vaccination et son entretien annuel ayant un coût non négligeable pour l’éleveur, le GDS, la FDPL et la Chambre d’Agriculture cherchent des solutions d’aide financière et travaillent avec les négociants et les exportateurs pour la mise en place d’une plus-value sur les veaux issus de troupeaux vaccinés. Afin de dimensionner ce dispositif, un recensement des éleveurs susceptibles de vacciner leur troupeau est nécessaire. Si vous êtes intéressé merci de retourner le coupon téléchargeable ici au GDS par courrier ou par mail (gdsb@elevage24.com) avant le 15 janvier 2020 afin que nous vous tenions informé des avancées de ce projet.

velit, fringilla Lorem tempus in libero eget